Eadem sed aliter

23 Mai

Je vous entends penser : « Qu’est-ce que ce titre veut dire ? ».

C’est du latin, et ça signifie : « la même chose, mais autrement ». Aujourd’hui, pourquoi est-ce que je donne ce titre étrange à mon premier article après un long moment sans avoir écrit ? (Désolée, mes chers lecteurs(rices), je bossais dur sur mon roman !). J’aimerais juste vous dire une chose ou deux sur la manière dont une expérience peut être un moyen de changer et de devenir plus fort(e).

Eadem sed aliter. Ça sonne si beau, si plein de promesses, d’espoirs et de souhaits ! Et vous comprenez aussi que la vie est une répétition des choses, non ?

Combien de fois avez-vous rêvé de changer votre vie en mieux ces dernières années ? Combien de nuits êtes-vous restée(e) éveillé(e) parce que vous étiez fauchée(e), triste, malade, ou incroyablement torturé(e) par un problème ?

Combien de moyens avez-vous utilisé pour régler certains de ces problèmes ? Combien de temps cela a-t-il pris ?

Chaque fois que vous y réfléchissez, vous vous sentez étonnamment heureux(se) que ce soit terminé, n’est-ce pas ? Et croyez-vous vraiment que vous êtes la même personne qu’avant ? Non, bien sûr. Quelque chose est arrivé et vous a fait changer la manière dont à présent vous gérez tout : votre confiance en vous. Vous auriez pu échouer. Mais vous n’avez pas échoué. Dans votre esprit, c’était impossible de ne pas réussir. Et encore aujourd’hui, vous pouvez constater combien vous aviez confiance en vous. Personne n’aurait pu le faire à votre place. Aussi, vous pouvez être fier(ère) de vous.

Qu’avez-vous appris de ces expériences passées ?

Vous êtes la seule personne qui a le pouvoir d’y répondre. Premièrement, vous étiez la seule personne qui pouvait prendre la décision de comprendre, de régler et de vous relever après une tragédie, une souffrance, un très gros fracas dans votre vie. Deuxièmement, vous deviez aller de l’avant.

Il y a beaucoup de circonstances dans la vie où vous vous sentez seul(e) face à un problème. C’est bon de se souvenir que vos anges sont tout autour de vous, prêts à offrir leur aide en vous envoyant un(e) ami(e) de longue date, un(e) proche, un(e) collègue, ou simplement quelqu’un dont vous venez de faire la connaissance. Parfois, l’Univers apporte exactement ce dont vous avez besoin pour avancer. Et la force de ne pas finir noyé(e). Être confiant(e) sera toujours le plus important. Vous devez être sûr(e) de votre intuition qui vous guide toujours au mieux, comme un grand frère ou une grande sœur qui vous donnerait la main.

La vie vous demande de réécrire votre livre de nombreuses fois. Finalement, c’est toujours la même histoire : la vôtre. Les personnages, situations, époques et pays peuvent changer, mais il s’agit toujours de vous et de votre vie. Ce qui peut être différent, c’est la façon dont vous gérez le meilleur et le pire. Chaque fois qu’un truc arrive, bon ou mauvais, vous apprenez quelque chose sur vous, sur la manière d’avancer sur votre propre chemin.

C’est pourquoi il est si important de savoir que vous passez votre vie entière à recommencer, avancer, arrêter tout, et tout le temps. À mesure que le temps passe, le regard que vous vous portez change, vous donnant la possibilité d’explorer votre esprit, d’être indulgent(e) et tolérant(e) envers vous et les autres. Et le plus intéressant est de comprendre qu’il s’agit toujours de la même chose, mais autrement.

Affectueusement,

Jane

Une réflexion sur “Eadem sed aliter

  1. Jane,

    Ton blog est une source de bonheur, tellement de vérité de sincérité qui ne peuvent que nous mettre sur le chemin, le bon, le beau, la lumière.

    Je n’est pas tout regardé,Morphée m’appelle.

    J’ai mis en pratique quelques conseils évoqués …je les sollicite…je les remercie…et je fais la douce prière de protection.

    Comme tu le dis des gens arrivent dans nos vies et ce n’est pas un hasard, alors je suis heureuse de cette rencontre spirituelle.

    À très vite 😉 Belle nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *