Le coeur est fait d’amour

25 Fév

Quelle est la chose la plus difficile à supporter des autres ? Cette question m’a beaucoup hantée. Vous avez sans doute reçu une très bonne éducation, peut-être trop stricte et trop sévère. Mais aujourd’hui vous remerciez vos parents car ils vous ont inculqué des valeurs, le sens du respect et de la tolérance. Ils ont seulement voulu que vous soyez une bonne personne. Mais très souvent, vous avez eu des soucis avec les autres : à l’école, à l’université, au travail, et dans votre vie privée. Tous les gens que vous avez rencontrés n’ont pas reçu la même éducation que la vôtre. Alors pour certain(es) d’entre vous, ça a parfois été l’enfer.

Vous n’avez probablement pas osé réagir quand les autres vous blessaient. On vous avait appris à être bien élevé(e), patient(e) et tolérant(e), et à bien parler à tout le monde : en fait, à être une gentille fille (un gentil garçon). Alors vous n’avez pas su quoi faire ou comment vous comporter quand vous avez été menacé(e), exclu(e) d’un groupe, victime d’un(e) enseignant(e), d’un(e) collègue, d’un supérieur au travail. Mais un jour, vous avez décidé de changer ça.

Pas besoin d’un psychologue ou d’un psychanalyste, mais plutôt  de changer votre manière de vous voir, et de considérer les autres, ainsi que la part qu’ils occupaient dans votre cœur/vie. Naturellement, vous vous êtes tourné(e) vers la spiritualité comme si c’était la seule manière d’être aidé(e). Et vous avez changé votre état d’esprit.

Comment avez-vous procédé ? Vous avez appris plein de choses sur la spiritualité et l’amour, aussi vous savez à présent :

1/ Que l’amour est « l’arme » la plus puissante. Souhaiter abondance à vos ennemis est la meilleure manière de les tenir éloignés de vous. Vous aurez la paix.

3/ À avoir confiance en vous : vous êtes vraiment quelqu’un de bon. N’écoutez pas ceux qui veulent vous faire croire le contraire.

4/ Ne pas douter de votre connexion avec le pouvoir divin. Vous avez bossé dur pour cela.

5/ Vous considérer comme résiliant(e) et non plus comme une victime.

6/ Vous pardonner, et pardonner aux autres également.

7/ Que chaque personne est sur son propre chemin. Les problèmes des autres ne sont pas les vôtres. Vous pouvez aider, mais ne pas vivre ou résoudre les problèmes à leur place.

8/ Qu’être poli(e) ne suppose pas que vous acceptiez n’importe quoi d’autrui. Quand on ne vous respecte pas, vous avez le droit de le dire. Et vous avez mieux à faire qu’être en présence de ce genre de personne.

9/ Transmettre les informations qui peuvent aider votre entourage.

10/ Être une personne positive parce que vous n’avez plus de crainte, de doutes et de colère dans le cœur. L’enthousiasme est un pouvoir élevé : il vous emmène loin, vous offre la créativité, vous apporte tout ce que vous méritez, ainsi que la joie et le bonheur.

Mais par-dessus tout, vous êtes à présent reconnaissant(e) pour tout ce que vous avez déjà dans votre vie. Si jamais vous voulez changer quelque chose en mieux, vous avez juste à le demander à l’Univers, et modifier un petit peu votre manière de penser ou d’agir. C’est toujours un marché gagnant/gagnant. Et ça marche !

Alors laissez votre cœur aimer !

Affectueusement,

Jane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *